Skip to content

Lieu

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian
13 rue Maurice Labrousse, 92160 Antony

Lieu

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian
13 rue Maurice Labrousse, 92160 Antony
21.03.24
Expiré!
20h30

Lieu

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian
13 rue Maurice Labrousse, 92160 Antony
Extrait de Trilogies pour guitares
Le flamenco libre et radical d’une danseuse magnétique Des notes de guitare résonnent sur la scène plongée dans la pénombre. Impériale, Rocío Molina s’avance, vêtue d’une somptueuse jupe noire aux reflets scintillants. Tandis que des images de vagues envahissent le plateau, elle ondule, tournoie et déploie sa danse, un flamenco libre, virtuose et magnétique. Acclamée en Espagne et dans le monde, Rocío Molina est la star de cette nouvelle génération de danseurs qui a profondément renouvelé le flamenco. Pour cette pièce extraite d’une trilogie dédiée à la guitare, elle s’entoure de deux guitaristes d’exception. Qu’elle les défie avec ses claquettes ou danse en parfaite harmonie avec la musique, elle dessine les contours d’un rituel habité et sublime, magnifié par des costumes et des lumières exceptionnels. « Le flamenco incandescent que magnifie Rocío Molina n’est ni d’hier ni de demain. Il est dans le présent de la vie. » Les Échos, 2021
21.03.24
Expiré!
20h30
Extrait de Trilogies pour guitares
Le flamenco libre et radical d’une danseuse magnétique Des notes de guitare résonnent sur la scène plongée dans la pénombre. Impériale, Rocío Molina s’avance, vêtue d’une somptueuse jupe noire aux reflets scintillants. Tandis que des images de vagues envahissent le plateau, elle ondule, tournoie et déploie sa danse, un flamenco libre, virtuose et magnétique. Acclamée en Espagne et dans le monde, Rocío Molina est la star de cette nouvelle génération de danseurs qui a profondément renouvelé le flamenco. Pour cette pièce extraite d’une trilogie dédiée à la guitare, elle s’entoure de deux guitaristes d’exception. Qu’elle les défie avec ses claquettes ou danse en parfaite harmonie avec la musique, elle dessine les contours d’un rituel habité et sublime, magnifié par des costumes et des lumières exceptionnels. « Le flamenco incandescent que magnifie Rocío Molina n’est ni d’hier ni de demain. Il est dans le présent de la vie. » Les Échos, 2021