Skip to content

Lieu

Opéra de Massy
1 Place de France, Massy

Lieu

Opéra de Massy
1 Place de France, Massy
19.11.23
Expiré!
16h00

Lieu

Opéra de Massy
1 Place de France, Massy
D’un Ravel intimiste à la jeunesse fougueuse de Bizet.

Malgré la sévérité du compositeur à l’égard de sa Pavane pour une infante défunte, elle constitue l’une de ses pages les plus célèbres. Ravel peint ici une fresque emplie de noblesse, dans un climat simple et d’une rare élégance. La première partie de ce concert se poursuit dans la tonalité de sol majeur, avec le Concerto pour piano et orchestre, achevé peu avant le Concerto pour la main gauche. Inspiré du classicisme structurel de Mozart (modèle absolu de Ravel sur le plan formel), de la brillance de Saint-Saëns et du jazz qui venait d’Amérique – et qui a influencé bon nombre de compositeurs à cette époque –, ce concerto doit certainement sa notoriété à son Adagio assai central. C’est la pianiste Beatrice Berrut qui nous offrira une interprétation brillante de cette oeuvre, unique par le contraste qu’elle crée, entre la fougue des mouvements extrêmes et la poésie de son mouvement central. D’une architecture toute classique, la Symphonie en ut de Georges Bizet marque par l’énergie de ses rythmes et la simplicité de ses thèmes. Le charme des mélodies laisse déjà entrevoir l’élégance des belles modulations si propres à Bizet, et préfigurant même certains passages de sa célèbre Arlésienne.

19.11.23
Expiré!
16h00
D’un Ravel intimiste à la jeunesse fougueuse de Bizet.

Malgré la sévérité du compositeur à l’égard de sa Pavane pour une infante défunte, elle constitue l’une de ses pages les plus célèbres. Ravel peint ici une fresque emplie de noblesse, dans un climat simple et d’une rare élégance. La première partie de ce concert se poursuit dans la tonalité de sol majeur, avec le Concerto pour piano et orchestre, achevé peu avant le Concerto pour la main gauche. Inspiré du classicisme structurel de Mozart (modèle absolu de Ravel sur le plan formel), de la brillance de Saint-Saëns et du jazz qui venait d’Amérique – et qui a influencé bon nombre de compositeurs à cette époque –, ce concerto doit certainement sa notoriété à son Adagio assai central. C’est la pianiste Beatrice Berrut qui nous offrira une interprétation brillante de cette oeuvre, unique par le contraste qu’elle crée, entre la fougue des mouvements extrêmes et la poésie de son mouvement central. D’une architecture toute classique, la Symphonie en ut de Georges Bizet marque par l’énergie de ses rythmes et la simplicité de ses thèmes. Le charme des mélodies laisse déjà entrevoir l’élégance des belles modulations si propres à Bizet, et préfigurant même certains passages de sa célèbre Arlésienne.