Skip to content

Lieu

CinéMassy
Place de France, 91300 Massy

Lieu

CinéMassy
Place de France, 91300 Massy
12.03.24
Expiré!
20h00

Lieu

CinéMassy
Place de France, 91300 Massy
PROJECTION-DÉBAT

Dans les forêts dangereuses et marécageuses qui constituent la « frontière verte » entre la Biélorussie et la Pologne, les réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique qui tentent d’atteindre l’Union européenne sont piégés dans une crise géopolitique cyniquement orchestrée par le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko. Dans une tentative de provoquer l’Europe, les réfugiés sont attirés vers la frontière par une propagande promettant un passage facile vers l’UE. Pions de cette guerre cachée, les vies de Julia, une nouvelle militante qui a renoncé à sa vie confortable, de Jan, un jeune garde-frontière, et d’une famille syrienne s’entremêlent.

COUP DE COEUR DE CINÉMASSY

«Drapé dans son noir et blanc funèbre, Green Border, sans prendre de gants, décrit l’horreur et dénonce le cynisme d’un système. Entre deux révoltes, une respiration humaniste met en lumière la générosité de certains. Pour Agnieszka Holland, le cinéma reste une arme. »

12.03.24
Expiré!
20h00
PROJECTION-DÉBAT

Dans les forêts dangereuses et marécageuses qui constituent la « frontière verte » entre la Biélorussie et la Pologne, les réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique qui tentent d’atteindre l’Union européenne sont piégés dans une crise géopolitique cyniquement orchestrée par le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko. Dans une tentative de provoquer l’Europe, les réfugiés sont attirés vers la frontière par une propagande promettant un passage facile vers l’UE. Pions de cette guerre cachée, les vies de Julia, une nouvelle militante qui a renoncé à sa vie confortable, de Jan, un jeune garde-frontière, et d’une famille syrienne s’entremêlent.

COUP DE COEUR DE CINÉMASSY

«Drapé dans son noir et blanc funèbre, Green Border, sans prendre de gants, décrit l’horreur et dénonce le cynisme d’un système. Entre deux révoltes, une respiration humaniste met en lumière la générosité de certains. Pour Agnieszka Holland, le cinéma reste une arme. »