Skip to content

Lieu

Cinéma Le Select
10 Av. de la Division Leclerc, Antony

Lieu

Cinéma Le Select
10 Av. de la Division Leclerc, Antony
11.05.23
Expiré!
20h00

Lieu

Cinéma Le Select
10 Av. de la Division Leclerc, Antony
La Nuit des Rois

Pour sa première venue au Français, Thomas Ostermeier livre une adaptation survoltée de la comédie de Shakespeare. Il fait entrer les comédiens dans ce royaume de l’illusion et de l’artifice qu’est l’Illyrie, et révèle une « troisième voie » pour penser nos identités et nos amours.

 

Cette comédie des apparences conte l’histoire de Viola, rescapée d’un naufrage – comme son jumeau Sébastien – qui se travestit, prend le nom de Césario et offre ses services au duc Orsino. Charmé, ce dernier en fait son page et le charge de transmettre son amour à la Comtesse Olivia. Mais Césario/Viola, secrètement séduit(e) par le Duc, excelle si bien dans sa mission que la Comtesse s’éprend de son ardeur. Parallèlement, un quatuor, aux manœuvres éminemment comiques, révèle la face violente de la mascarade amoureuse. Au-delà du plaisir de la fête, Thomas Ostermeier met en valeur la profondeur des questions existentielles que Shakespeare soulève à partir de cette intrigue amoureuse placée sous le signe du trouble des genres.

 

Attention : certaines scènes de ce spectacle sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes.

11.05.23
Expiré!
20h00
La Nuit des Rois

Pour sa première venue au Français, Thomas Ostermeier livre une adaptation survoltée de la comédie de Shakespeare. Il fait entrer les comédiens dans ce royaume de l’illusion et de l’artifice qu’est l’Illyrie, et révèle une « troisième voie » pour penser nos identités et nos amours.

 

Cette comédie des apparences conte l’histoire de Viola, rescapée d’un naufrage – comme son jumeau Sébastien – qui se travestit, prend le nom de Césario et offre ses services au duc Orsino. Charmé, ce dernier en fait son page et le charge de transmettre son amour à la Comtesse Olivia. Mais Césario/Viola, secrètement séduit(e) par le Duc, excelle si bien dans sa mission que la Comtesse s’éprend de son ardeur. Parallèlement, un quatuor, aux manœuvres éminemment comiques, révèle la face violente de la mascarade amoureuse. Au-delà du plaisir de la fête, Thomas Ostermeier met en valeur la profondeur des questions existentielles que Shakespeare soulève à partir de cette intrigue amoureuse placée sous le signe du trouble des genres.

 

Attention : certaines scènes de ce spectacle sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes.