Skip to content

Lieu

Théâtre La Piscine
254 Av. de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry

Lieu

Théâtre La Piscine
254 Av. de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry
10.03.24
Expiré!
17h00

Lieu

Théâtre La Piscine
254 Av. de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry
L’atelier des Black Panthers

Impression d’affiches en direct et lutte pour l’égalité.

1966, Oakland, Californie. En réaction aux tensions entre la police et la population noire, deux jeunes noirs américains créent le Black Panther Party. Leur programme militant leur vaut d’être rapidement classé comme une « menace » par le FBI de J. Edgard Hoover. Ce spectacle nous ouvre les portes de l’imprimerie fantasmée des Black Panthers, là où ils fabriquent leurs affiches et où leur lutte prend corps !

Munis d’encres colorées et de papier, trois comédiens et comédiennes incarnent les Black Panthers et manient devant nous la technique de la sérigraphie pour imprimer en direct des affiches. On découvre leurs histoires, leurs revendications, leurs motivations intimes, et on parcourt en 1h30 de spectacle sept années de militantisme. Au croisement du théâtre documentaire, du théâtre d’objet et de machine, Move on over… fait souffler dans la salle un vent de révolution !

10.03.24
Expiré!
17h00
L’atelier des Black Panthers

Impression d’affiches en direct et lutte pour l’égalité.

1966, Oakland, Californie. En réaction aux tensions entre la police et la population noire, deux jeunes noirs américains créent le Black Panther Party. Leur programme militant leur vaut d’être rapidement classé comme une « menace » par le FBI de J. Edgard Hoover. Ce spectacle nous ouvre les portes de l’imprimerie fantasmée des Black Panthers, là où ils fabriquent leurs affiches et où leur lutte prend corps !

Munis d’encres colorées et de papier, trois comédiens et comédiennes incarnent les Black Panthers et manient devant nous la technique de la sérigraphie pour imprimer en direct des affiches. On découvre leurs histoires, leurs revendications, leurs motivations intimes, et on parcourt en 1h30 de spectacle sept années de militantisme. Au croisement du théâtre documentaire, du théâtre d’objet et de machine, Move on over… fait souffler dans la salle un vent de révolution !