Skip to content

Lieu

Théâtre La Piscine
254 Av. de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry

Lieu

Théâtre La Piscine
254 Av. de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry
27.02.24
Expiré!
20h30 - 20h30

Lieu

Théâtre La Piscine
254 Av. de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry
Un poème dramatique majeur revisité par de jeunes acteurs
Gregor est écrivain. Dès qu’il l’a pu, il a quitté son village natal pour s’installer en ville. Son frère, ouvrier, et sa soeur, vendeuse, sont restés. Le temps a passé, les parents sont décédés. Lorsque son frère et sa soeur lui demandent de renoncer à son héritage, Gregor revient sur les lieux de son enfance, métamorphosés par la modernité. Écrit par Peter Handke, auteur autrichien couronné du prix Nobel de littérature en 2019, Par les villages est un texte à la langue ciselée, succession de puissants monologues poétiques. Le jeune comédien Sébastien Kheroufi y a reconnu quelque chose de son histoire : entouré d’une bande d’acteurs dont la plupart ont moins de trente ans, il transposera l’action dans le paysage de sa propre enfance, celui d’une cité de banlieue. Dans un décor de terre et de béton, une première mise en scène qui s’annonce belle et fédératrice !
27.02.24
Expiré!
20h30 - 20h30
Un poème dramatique majeur revisité par de jeunes acteurs
Gregor est écrivain. Dès qu’il l’a pu, il a quitté son village natal pour s’installer en ville. Son frère, ouvrier, et sa soeur, vendeuse, sont restés. Le temps a passé, les parents sont décédés. Lorsque son frère et sa soeur lui demandent de renoncer à son héritage, Gregor revient sur les lieux de son enfance, métamorphosés par la modernité. Écrit par Peter Handke, auteur autrichien couronné du prix Nobel de littérature en 2019, Par les villages est un texte à la langue ciselée, succession de puissants monologues poétiques. Le jeune comédien Sébastien Kheroufi y a reconnu quelque chose de son histoire : entouré d’une bande d’acteurs dont la plupart ont moins de trente ans, il transposera l’action dans le paysage de sa propre enfance, celui d’une cité de banlieue. Dans un décor de terre et de béton, une première mise en scène qui s’annonce belle et fédératrice !