Skip to content

Lieu

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian
13 rue Maurice Labrousse, 92160 Antony

Lieu

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian
13 rue Maurice Labrousse, 92160 Antony
23.05.24
Expiré!
20h30

Lieu

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian
13 rue Maurice Labrousse, 92160 Antony
Grandiose et joyeux, un chef-d’œuvre de musique sacrée

Parmi les oeuvres de musique sacrée que composa Mozart, deux se distinguent : le Requiem, bien sûr ; mais aussi la Messe en ut mineur, dite « Grande messe », composée entre 1782 et 1783. Mozart a alors 26 ans, et vient d’épouser la jeune Constance Weber, cantatrice à la voix légendaire. C’est pour présenter sa femme à la cour de Salzbourg, sa ville natale, qu’il écrit cette messe : une oeuvre solennelle et grandiose, avec une extraordinaire partition vocale écrite pour Constance !

Sous la direction de son chef Case Scaglione, l’Orchestre national d’Île-de-France s’adjoindra la présence exceptionnelle de la chanteuse Marie Perbost, Révélation lyrique aux Victoires de la Musique Classique en 2020. De grands contrastes, un orchestre rythmé, un choeur virtuose : c’est bien d’un chef-d’oeuvre qu’il s’agit !

23.05.24
Expiré!
20h30
Grandiose et joyeux, un chef-d’œuvre de musique sacrée

Parmi les oeuvres de musique sacrée que composa Mozart, deux se distinguent : le Requiem, bien sûr ; mais aussi la Messe en ut mineur, dite « Grande messe », composée entre 1782 et 1783. Mozart a alors 26 ans, et vient d’épouser la jeune Constance Weber, cantatrice à la voix légendaire. C’est pour présenter sa femme à la cour de Salzbourg, sa ville natale, qu’il écrit cette messe : une oeuvre solennelle et grandiose, avec une extraordinaire partition vocale écrite pour Constance !

Sous la direction de son chef Case Scaglione, l’Orchestre national d’Île-de-France s’adjoindra la présence exceptionnelle de la chanteuse Marie Perbost, Révélation lyrique aux Victoires de la Musique Classique en 2020. De grands contrastes, un orchestre rythmé, un choeur virtuose : c’est bien d’un chef-d’oeuvre qu’il s’agit !